Retour aux articles

Le modèle FlashForward Capacity Licensing

Catégories : Big Data

flashforwardcapacitylicensing
Par James Whitemore

 

Pour répondre aux besoins des clients les plus exigeants au monde, qu’il s’agisse de fournisseurs de services ou d’entreprises, cela n’a pas vraiment d’importance. L’essentiel est de mettre en œuvre une infrastructure IT partagée à grande échelle.

Lors de la conception de ce modèle, nous avions pour ambition d’éliminer les modèles de tarification et de licence rigides associés au stockage classique, qui posent problème aux équipes chargées de concevoir, de déployer et de gérer les data centers nouvelle génération.

Et, nous avions la ferme conviction que les plateformes matérielles qui reposent sur le Flash allaient rapidement se standardiser et que nous devions avoir une longueur d’avance dans ce domaine. En séparant les coûts du matériel et du logiciel, nos clients bénéficieraient d’une transparence totale sur leurs dépenses.

Enfin, nous avions l’ambition de simplifier la discussion sur les fonctionnalités d’efficacité des données, qui peuvent pour le moins compliquer la comparaison des diverses options Flash dans des environnements multi-applications.

 

Alors, qu’est-ce que cela signifie pour nos clients ?

  1. Avec ce modèle d’achat ultra flexible, nos clients ont la possibilité d’acheter et de provisionner des packs de capacité logicielle indépendamment du matériel.
    Réfléchissez bien. Dans les modèles d’achat de stockage classique, vous achetez en même temps du matériel et des logiciels, dans des capacités adaptées. Vous ne pouvez pas les séparer (pour répartir la capacité entre plusieurs data centers, par exemple). Et, lors de la mise à niveau du matériel, vous devez racheter les licences logicielles correspondantes.
    Avec le modèle FlashForward Capacity Licensing, nos clients achètent ce dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin. Ils adaptent leur budget à leurs exigences plutôt qu’aux configurations rigides d’un fournisseur et, lorsqu’une mise à niveau du matériel est nécessaire, il leur suffit de le remplacer sans avoir à racheter le logiciel.
  2. Ce modèle d’achat de logiciels efficace est associé à des licences perpétuelles, transférables et regroupées à l’échelle de l’entreprise. Les clients achètent une fois le logiciel et l’utilisent à l’infini. Ils complètent, déplacent et mettent à niveau le matériel selon leurs besoins. En bref, ils disent adieu aux îlots de capacité de stockage non utilisée.
  3. Ils bénéficient d’un modèle de tarification prévisible, avec des prix qui dépendent de la capacité provisionnée. Le stockage classique est vendu par incréments de capacité brute, mais la capacité réelle dépend des charges de travail. Et, pour être honnête, les fournisseurs sont incités à surestimer les projections d’efficacité initiales et profitent des résultats inférieurs aux projections lorsqu’ils vendent plus pour compenser la perte de capacité.
    Le modèle FlashForward Capacity Licensing lève les incertitudes liées aux calculs de réduction des données et offre une structure prévisible de tarification de la capacité provisionnée, un point extrêmement important lorsque l’infrastructure supporte plusieurs applications et charges de travail.
  4. Les clients bénéficient d’un modèle de tarification évolutif, d’un logiciel payable à l’utilisation et de différents niveaux de prix pour le support. Plus ils achètent, plus le prix baisse. Et, grâce au modèle transparent de tarification du matériel qui tient compte des baisses de prix, les clients profitent d’un modèle de tarification entièrement évolutif.
    Nous pensons que le modèle FlashForward Capacity Licensing procure une valeur inédite à nos clients. Pour un résumé des avantages du programme, visionnez cette courte vidéo. Et ce n’est pas fini… Une chose est sûre, nos clients exigent toujours plus de flexibilité, d’efficacité, de prévisibilité et d’évolutivité – tant de leur infrastructure de stockage que de leur fournisseur.

#BringOnTheFuture